Panorama de l’immobilier de luxe en Suisse

Immobilier de luxe
Posté par GEROFINANCE-DUNAND Il y a 9 Mois
Catégories :
Immobilier

 

Depuis toujours, le marché de l’immobilier de luxe occupe une place très importante en Suisse tant les biens d’exception sont nombreux en terre helvète et tant le pays séduit les plus fortunés de notre monde.

Toutefois, à l’image du marché immobilier plus classique, celui de l’immobilier de prestige connaît des hauts et des bas.

Aussi, nous vous proposons aujourd’hui d’en faire un état des lieux en nous attardant sur les tendances fortes qui impactent le marché.

 

L’immobilier de luxe, c’est quoi ?

Avant de plonger dans les spécificités du marché de l’immobilier de luxe, peut-être est-il pertinent de rappeler de quoi il s’agit.

En effet, l’immobilier de prestige peut être assimilé au segment de marché sur lequel se déroulent les transactions relatives aux biens les plus luxueux. Très précisément, les experts de la profession ont retenu la valeur plancher de 5 millions de francs suisses pour définir si une maison ou un appartement entrait dans cette catégorie ou non.

Les sommes en jeu étant par conséquent très élevées et les clients différents, il est facile de comprendre que les tendances affectant le marché immobilier de prestige sont différentes de celles impactant le marché plus traditionnel.

 

Des prix en lien avec la vraie valeur des biens d’exception

Ces dernières années, le secteur de l’immobilier de luxe a dû composer avec d’importantes variations de prix.

Il faut dire qu’il a été confronté à ce que l’on appelle couramment des bulles immobilières. Autrement dit, la valeur des biens a augmenté rapidement devenant alors totalement déconnectée de la variation de ses déterminants fondamentaux économiques que sont les salaires ou le rendement locatif.

Durant les années 2000, les prix de l’immobilier de prestige ont ainsi constamment augmenté au point qu’ils ont atteint des montants rendant certains biens totalement inaccessibles.

Face à cette surévaluation des biens d’exception, le marché a toutefois fini par réagir. Aussi, passée une période de tassement des prix, ces derniers ont commencé à diminuer en 2010, ce mouvement - finalement logique - leur permettant de se rapprocher de la véritable valeur de marché des biens.

En Suisse Romande, les biens de luxe situés à Genève (voir notre article consacré au marché immobilier à Genève) ou dans les communes bordant le Lac Léman ont ainsi enregistré des baisses de prix comprises entre 25% et 30% pour revenir à davantage de normalité.

La principale conséquence de ce mouvement baissier - qui semble maîtrisé au début de cette année 2017 - est que le marché de l’immobilier de prestige a retrouvé du dynamisme, les propriétaires vendeurs trouvant enfin des acheteurs pour acquérir leur bien.

 

Un nouveau profil d’acheteurs apparait

Pendant longtemps, les principaux clients des agences immobilières spécialisées dans la vente de biens d’exception ont été des clients étrangers fortunés désireux de s’installer en Suisse afin de profiter d’une fiscalité plutôt attractive (consulter notre article sur la fiscalité immobilière en Suisse).

Seulement voilà, depuis quelques années, la Confédération helvétique met tout en œuvre pour casser son image de « paradis fiscal » et cette clientèle tend à disparaître.

Fort heureusement, de nouveaux acheteurs sont venus la supplanter. Ces derniers appartiennent souvent au monde des affaires puisqu’il s’agit majoritairement de patrons de sociétés implantées en Suisse et évoluant sur le marché européen voire mondial.

Les incertitudes liées à la réforme fiscale des entreprises, prévue en 2017, ont toutefois refroidi certains grands entrepreneurs qui ont retardé de quelques mois leurs projets d’investissement.

En Suisse Romande, l’arrivée d’une riche clientèle française ayant souhaité quitter l’Hexagone pour des raisons de sécurité a compensé ces hésitants et a permis de doper la demande de biens de prestige même si la négociation des prix reste un passage obligé, l’offre étant surabondante.

 

Alors que les prix de l’immobilier de luxe suisse semblent s’être rapprochés des standards après plusieurs épisodes de type « bulle immobilière », il est temps pour les acheteurs de faire de bonnes affaires.

L’offre élevée de biens d’exception est telle que de belles négociations sont possibles sur ce segment de marché réservé aux plus riches.

 

Sources : m-3.com, ​lavieimmo.com

 

 GEROFINANCE-DUNAND
GEROFINANCE-DUNAND