Les 4 grandes tendances de l’immobilier de demain

Tendances immobilier
Posté par GEROFINANCE-DUNAND Il y a 1 Mois
Catégories :
Immobilier

A l’heure où de nombreuses études annoncent de grands changements dans nos modes de vie et dans nos habitations, nous nous sommes intéressés à ce que sera l’immobilier de demain.

Tout laisse à croire que les logements proposeront un plus large panel de services et qu’ils offriront un environnement plus sain et en revanche toujours plus connecté.

Voyons en détails les 4 grandes tendances qui devraient venir bousculer les habitudes dans les années à venir. 

 

Le développement d’un habitat intergénérationnel

Alors que le nombre de personnes de plus de 65 ans en Suisse devrait bondir de 2 millions de personnes au cours des 30 prochaines années, l’immobilier de demain va nécessairement s’adapter à cette tendance démographique.

Aussi, l’habitat intergénérationnel devrait se développer, plusieurs générations d’une même famille partageant le même toit. Il apparait effectivement que le concept de « maisons 2-en-1 » va connaître un boom lié à l’accueil des parents vieillissants chez les enfants.

Nécessairement, les espaces de vie vont évoluer pour que puissent cohabiter des membres de génération n’ayant pas les mêmes habitudes de vie.

L’émergence de maisons modulables et préfabriquées

Le paysage immobilier de demain ne se composera plus uniquement d’immeubles en béton et de pavillons diverses et variées puisque les maisons modulables et préfabriquées vont l’envahir.

Construites en usine et pouvant aisément évoluer pour s’adapter aux besoins nouveaux d’un ménage, ces maisons auront l’avantage d’être peu coûteuses.

Aussi, elles devraient être un outil efficace pour lutter contre la pénurie de logements mais aussi pour permettre aux moins aisés de pouvoir enfin accéder à la propriété.

Reste que le chez-soi tant espéré offrira un confort bien moindre qu’une maison traditionnelle.

 

Des maisons plus saines et moins énergivores

Si l’immobilier évolue vers davantage de modularité, il s’orientera aussi vers un habitat plus respectueux de l’environnement (obtenir davantage d’informations sur le label Minergie qui distingue les maisons écologiques) mais aussi du bien-être de ses occupants.

En effet, un nombre croissant de maisons sera à énergie positive c’est-à-dire qu’elles créeront plus d’énergie qu’elles n’en consommeront. Ceci sera rendu possible par la présence de plus en plus fréquente de panneaux solaires mais aussi par la présence de divers systèmes permettant de récupérer de l’énergie jusque-là gaspillée comme celle liée aux vibrations du cycle d’essorage d’une machine à laver.

Naturellement, la facture énergétique des ménages va diminuer mais c’est surtout l’impact écologique de l’habitat qui va être réduit.

La maison du futur sera également beaucoup plus saine pour les occupants en raison de l’utilisation de matériaux moins nocifs à la santé. Entre autres, certaines colles quelque peu toxiques pourront être remplacées par des colles plus naturelles telles qu’une colle au soja.

La dimension bien-être de l’habitat sera pour sa part renforcée et la salle de bain aura une importance plus grande que jamais. Elle sera ainsi un espace zen où il fera bon se prélasser dans un bon bain ou prendre une bonne douche en profitant d’une colonne hydromassante.

Les pièces à vivre miseront elles sur une décoration favorisant la création d’un petit cocon où le confort sera au rendez-vous (en savoir plus sur la décoration scandinave pour un confort de vie optimal).

 

La maison connectée, c’est pour bientôt

Si la domotique a d’ores et déjà envahi les foyers suisses, sa présence devrait s’amplifier au cours des prochaines années. Le rêve de la maison connectée devient donc réalité.

Tous les équipements du logement peuvent donc être gérés grâce à un seul et unique boîtier. Autrement dit, la fermeture des volets, l’éclairage, le chauffage, la mise en marche de l’alarme de sécurité, l’ouverture du portail électrique, la fermeture du système d’arrivée d’eau ou encore la mise en veille des appareils sont centralisés.

Cette centralisation contribue assurément à simplifier la vie des habitants mais elle permet aussi de disposer de diverses données fort utiles. Entre autres, la maison intelligente permet de suivre sa consommation énergétique en temps réel et incite donc chacun à faire mieux pour sa facture et donc pour l’environnement.

Mais la connectivité de votre logement est aussi liée à la présence d’un nombre croissant d’objets connectés capables de devancer vos besoins et de pallier vos manques.

De nombreux équipements connectés vont se démocratiser dans le futur et vos plaques de cuisson seront capables de s’éteindre seules en cas d’inactivité prolongée, votre machine à laver saura choisir seule le programme adapté à votre lessive, votre réfrigérateur pourra passer commande de vos courses ou alors votre baignoire pourra vous préparer seul un bain à votre température favorite.

Eh oui, grâce à l’Internet of Things, de nombreux éléments du quotidien feront tout pour nous simplifier la vie. Ça promet…

 

L’immobilier de demain s’invente chaque jour et les promesses sont grandes et belles.

En effet, les maisons de demain devraient offrir un confort de vie inégalé aux occupants tout en étant de plus en plus respectueuses du monde qui les entoure.


 

Sources : hi-domotique.chtdg.ch

 GEROFINANCE-DUNAND
GEROFINANCE-DUNAND