Comment ne pas manquer l’achat du bien idéal ?

Achat du bien idéal
Posté par GEROFINANCE-DUNAND Il y a 1 Mois
Catégories :
Immobilier

Parce que dans la majorité des grandes villes suisses, les biens immobiliers à la vente se font rares, les meilleurs produits partent très vite.

Cela signifie donc que la plupart du temps, les acheteurs sont obligés de se positionner très rapidement quant à une décision qui va les engager pour de longues années.

Aussi, voici quelques conseils pour être sûr de ne pas passer à côté de l’achat du bien idéal.

 

Une parfaite connaissance des besoins

Afin de ne pas manquer l’achat du bien idéal, encore vous faut-il être capable de définir ce qu’est ce fameux « bien idéal ».

Pour ce faire, avant de débuter vos recherches de maison ou d’appartement (en savoir plus sur les critères de choix entre maison ou appartement), prenez le temps de lister l’ensemble des pièces dont vous désirez disposer dans votre futur habitat. Bien évidemment, parce que l’achat d’un logement est souvent une affaire de famille, consultez tous les membres de cette dernière, l’objectif étant que tout le monde trouve son compte dans le déménagement à venir.

Prenez également soin de définir les priorités parmi les critères souhaités pour votre future habitation. Il est effectivement important d’y voir clair sur ce qui est indispensable et ce qui l’est moins. Ainsi, vous saurez aisément sur quels points il est possible de faire des concessions.

Mais attention à ne pas rester focalisé sur vos critères, le feeling aussi doit vous guider. Il serait dommage de passer à côté d’un produit coup de cœur simplement parce que vous ne vous attardez que sur vos fiches !

 

Une réelle capacité de projection

Dès lors que vous franchissez le seuil d’un logement, vous allez analyser ce que vous avez devant les yeux. Toutefois, vous ne devez pas vous borner à ce que vous voyez puisque vous devez imaginer les lieux avec vos propres meubles, pas nécessairement avec ceux du propriétaire actuel.

Eh oui, la capacité de se projeter est une difficulté rencontrée par de nombreux potentiels acheteurs lors de la visite des biens immobiliers. Seuls 30% d’entre eux sont réellement en capacité de détecter le potentiel d’un lieu ce qui fait relativement peu.

Pourtant, afin de ne pas rater l’achat du bien idéal, vous devez pouvoir vous projeter, imaginer les travaux à réaliser ou encore l’aménagement du logement.

Cette capacité d’analyse doit aussi être présente pour les espaces extérieurs. Aussi, si le bien est à proximité d’une école, d’une voie ferrée ou de tout établissement pouvant causer des nuisances sonores voire olfactives, prenez le temps de visiter également le bien à l’heure où ces nuisances sont présentes. Vous risquez dans le cas contraire de les sous-estimer ou de les surestimer ce qui peut vous faire prendre une mauvaise décision.

 

Un flair redoutable plutôt que des comparaisons à n’en pas finir

S’il est indispensable de visiter quelques biens immobiliers avant de se lancer dans l’achat d’un logement afin d’avoir quelques éléments de comparaison, il faut faire attention à ne pas toujours vouloir comparer.

Eh oui, s’il est bon de comparer des biens en jugeant l’ensemble des prestations qu’ils proposent, il ne vaut surtout pas chercher à trop détailler le comparatif.

Vous risquez sinon de vouloir trouver le logement qui dispose de « tout » en mieux, chose qui, avouons-le, reviendra à chercher une aiguille dans une botte de foin.

En adoptant une comparaison trop pointue, il est donc certain que vous allez passer à côté de l’achat du bien idéal. C’est pour cette raison que vous devez aussi avoir un peu de flair.

Si un logement vous plait à 90% et qu’il ne présente aucune caractéristique rédhibitoire, dites-vous que les 10% manquants sont sans doute liés au fait que vous avez encore un frein mental à l’idée de vous engager. Ceci n’est pas anormal dans le sens où devenir propriétaire (découvrir comment devenir propriétaire avec peu d’apport) est une grande décision.

 

Une phase de réflexion avant l’achat du bien idéal ?

Parce que vous n’êtes pas encore sûr de vous mais que vous ne désirez pas non plus que le bien vous passe sous le nez, il est possible de formuler une promesse d’achat incluant le respect d’un court délai de réflexion.

Ainsi, vous disposez de quelques jours supplémentaires pour visiter à nouveau le bien immobilier, pour éventuellement faire deviser des travaux à venir et plus généralement pour vous interroger sur le fait que vous avez devant vous l’habitation de vos rêves ou non.

Si vous avez encore des hésitations et que ces dernières sont trop importantes, il est possible d’annuler la promesse d’achat. Dans le cas contraire, la vente immobilière va pouvoir se poursuivre.

 

Parce qu’il est très simple de rater l’achat du bien idéal, vous ne devez absolument rien laisser au hasard.

Une définition précise de vos besoins, une capacité à vous projeter dans les lieux, un peu de flair et une réflexion approfondie devraient toutefois vous permettre d’y voir plus clair.

Ne reste plus qu’à espérer que le bien de vos rêves est sur le marché…

 

Sources : reborn-immobilier-leblog.fr

 GEROFINANCE-DUNAND
GEROFINANCE-DUNAND