8 notions à maîtriser pour construire sa maison

Construire sa maison
Posté par GEROFINANCE-DUNAND Il y a 3 semaines
Catégories :
Immobilier

Parce que construire sa maison est un projet complexe, vous devrez surmonter différentes étapes au cours desquelles vous risquez d’être confronté à du vocabulaire que vous ne maîtrisez pas.

En effet, que ce soit pour obtenir le financement de votre projet, pour la recherche du terrain ou bien lors du chantier de construction, certains termes spécifiques risquent de vous déstabiliser.

Voici pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de découvrir 8 notions à maîtriser lorsque l’on mène un projet de construction de maison

 

Du vocabulaire pour bien dialoguer avec les banques

Lorsque l’on désire construire sa maison, la première étape est de définir le budget qu’il est possible d’allouer à ce projet et de s’assurer qu’une banque sera prête à nous accompagner via l’octroi d’un crédit (en savoir plus sur les étapes pour obtenir un crédit).

Afin de parler le même langage que cette dernière, quelques termes de vocabulaire sont à connaître.

Ainsi, il va être question d’« accord de principe » quand le prêteur peut indiquer que l’emprunteur dispose de suffisamment d’argent pour réaliser un achat. Ce document sera ainsi indispensable le plus souvent pour acquérir le terrain choisi pour construire sa maison.

Dès lors que toutes les conditions fixées par l’accord de principe sont remplies, l’obtention du prêt hypothécaire sera effectif et l’achat du terrain va alors pouvoir s’officialiser.

Un peu plus tard, dans votre projet, vous serez aussi confronté au « paiement fractionné du prix d’achat ». S’il est assez aisé de voir ce qui se cache derrière cette notion, dites-vous que lors d’un chantier de construction, le paiement de l’entreprise générale de construction se réalise en fonction de l’avancement du chantier selon un échéancier préalablement déterminé. Rappelons effectivement que pour se protéger, le maître d’ouvrage ne paie le constructeur qu’au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

 

Quelques termes à connaître pour bien acheter un terrain

Parce que le projet de construire sa maison suppose au préalable de disposer d’un terrain, voici quelques notions qui pourront s’avérer utiles pour ne pas être perdu dans votre recherche de terrain à vendre.

Parfois, vous entendrez parler de « développeur de terrains ». Il est donc bon de savoir qu’il s’agit d’un professionnel dont la mission est d’acheter des terrains, de les parcelliser et de les améliorer (réalisation des différents raccordements entre autres) en vue d’une revente.

Il peut aussi arriver que vos interlocuteurs évoquent le « Plan Directeur Communal », un document qui vise à définir le développement souhaité à moyen ou long terme par une municipalité. Indispensable pour vendre des terrains à des particuliers, ce document recense les parcelles libres mais aussi celles destinées à des espaces publics ou à des centres commerciaux à titre d’exemple.

Enfin, impossible de ne pas évoquer la notion de « titres fonciers » puisque, qu’ils soient matérialisés par un acte ou un certificat, ce sont eux qui prouvent que vous êtes bien le propriétaire d’un terrain.

 

Mieux comprendre les intervenants sur le chantier de construction

Lorsque l’on a choisi de faire construire sa maison, nous sommes nécessairement confrontés à des professionnels du bâtiment habitués à utiliser un langage spécifique.

Dans ce cadre, 3 termes ont retenu notre attention et vont vous être expliqués afin que vous puissiez comprendre le réel état d’avancement du chantier.

D’abord, parlons ainsi du « terrassement ». Il s’agit des travaux qui visent à préparer le terrain de sorte à ce que ce dernier soit prêt à accueillir votre maison. Ainsi, dans certaines situations, il s’agira seulement d’aplanir la terre alors que dans d’autres, le retrait de roches sera indispensable…

Beaucoup plus tard dans le chantier, a lieu la « mise hors d’air ». Cette étape consiste à rendre étanche à l’air tout le bâtiment et se caractérise donc par la pose des fenêtres, des portes mais aussi de l’isolation périphérique.

Pour évoquer la fin d’un chantier, les notions d’achèvement des travaux, de réception mais aussi de livraison sont souvent retenues mais nous avons tendance à les assimiler. Pourtant, chacun a un sens bien précis :

  • L’ « achèvement des travaux » correspond au moment où les travaux prévus sont exécutés, les défauts de conformité n’étant pris en compte que s’ils ont un caractère substantiel
  • La « réception des travaux » est un acte unilatéral du maître d’ouvrage qui traduit son intention d’accepter les travaux effectués
  • La « livraison » est l’acte par lequel le constructeur remet l’ouvrage à l’acquéreur. Elle emporte le transfert de la chose.

 

Désormais, vous devriez être plus à l’aise pour porter votre projet et pour échanger avec vos différents interlocuteurs.

Eh oui, construire sa maison est un magnifique projet mais parler le même langage que les acteurs du secteur constituent une véritable valeur ajoutée.

D’ailleurs, si vous désirez aller plus loin en ce sens, n’hésitez pas à consulter notre lexique consacré à l’immobilier.

 GEROFINANCE-DUNAND
GEROFINANCE-DUNAND