Conseils

Immobilier : Vaut-il mieux négocier en direct ou via agence ?

13 décembre 2017

Lorsque vient le moment de se mettre en quête d’un bien immobilier à acheter, nombreux sont ceux qui se demandent s’il vaut mieux privilégier une acquisition par l’intermédiaire d’une agence ou une transaction entre particuliers.

Entre autres, ils s’interrogent sur les possibilités de négociation offertes par chacune des options.

Aussi, est-il plus intéressant de négocier le prix d’un bien immobilier via une agence immobilière ou en direct avec le vendeur ? Eléments de réponse…

Négocier un bien immobilier via une agence, une bonne idée ?

Avant toute chose, il est bon de rappeler que l’agent immobilier (tout savoir sur les formations au métier d’agent immobilier en Suisse) est mandaté par les vendeurs désireux de céder un bien immobilier et non par les acheteurs.

Toutefois, cela ne signifie pas qu’il travaille seulement pour le vendeur puisque c’est en revanche bien l’acquéreur qui va payer la commission d’agence, commission conditionnée par la réalisation d’une transaction.

Eh oui, une agence immobilière, même si elle est mandatée par le vendeur, a tout intérêt à ce qu’une transaction ait lieu si bien qu’elle est le plus souvent un bon allié de l’acheteur au moment de la négociation. Ceci est d’autant plus vrai qu’elle connait le vendeur et ses projets (vendre au juste prix et prêt à attendre ou enclin à baisser le prix pour vendre vite).

Aussi, si vous êtes amené à négocier le prix d’un bien via une agence immobilière, tout est permis pourvu que vous restiez raisonnable et cohérent. Une offre d’achat totalement fantaisiste risque effectivement fort d’être bloquée par l’agence qui ne souhaitera pas se décrédibiliser vis-à-vis du vendeur et prendre le risque de perdre un client.

En revanche, si l’agence estime que votre négociation est cohérente et que le prix proposé est en adéquation avec la vraie valeur du bien, elle usera de tous ses arguments pour convaincre le vendeur d’accepter votre offre. Or, ces derniers pourront peser puisqu’ils émanent d’un professionnel qu’il a préalablement choisi.

Autre cas, si le prix que vous proposez parait cohérent et que vous n’êtes pas enclin à mettre davantage d’argent sur la table mais que l’agence vous assure que vous risquez de passer à côté du bien avec une telle offre, insistez quand même et veillez à ce que votre proposition de prix soit communiquée au vendeur. Après tout, qui ne tente rien n’a rien !

Dans de nombreuses situations, négocier par l’intermédiaire d’une agence immobilière est une riche idée puisque cette dernière saura « indirectement » vous guider quant à la marge de manœuvre possible et saura faire le nécessaire pour que la transaction ait lieu si le prix proposé semble correspondre aux attentes des deux parties. Le recours à une agence immobilière accroît donc les chances d’obtenir le bien désiré au prix souhaité.

Cela est d’autant plus vrai que vous pourrez peut-être également négocier les frais d’agence. Pour peu que le bien vendu soit sur le marché depuis peu longtemps et que vous soyez parmi les premiers à le visiter, une agence immobilière pourra vous accorder une réduction.

Elle aura effectivement consommé peu de temps et d’énergie pour sortir un produit de son catalogue ce qui peut parfois l’inciter à diminuer sa commission si vous avez souhaité la négocier.

Négocier un bien immobilier en direct avec le vendeur, plus simple ?

Il est aussi possible de passer outre les agences immobilières pour trouver son futur logement mais les démarches s’avèrent beaucoup plus chronophages.

De plus, si vous parvenez à mettre la main sur le bien immobilier tant recherché, il vous faudra négocier seul avec le vendeur le prix de la maison ou de l’appartement mis en vente.

Cette étape de négociation s’avère plus complexe qu’il n’y parait et, à moins d’avoir recueilli un maximum d’informations sur le vendeur, il sera difficile de connaître votre marge de manœuvre. Souhaite-t-il se débarrasser rapidement de son bien ou est-il prêt à attendre une proposition au prix pour déménager ?

Sans réponse à cette question, compliqué le plus souvent d’avancer dans une négociation… Si votre offre de prix est trop basse, vous risquez d’être éconduit et de passer définitivement à côté d’un bien qui vous plait énormément.

Aussi, il y a deux options si vous manquez d’informations quant au projet du vendeur :

- Soit vous désirez réaliser une bonne affaire et tentez une offre agressive. En gros, vous tentez le tout pour le tout, quitte à perdre

- Soit vous avez craqué sur le bien et vous désirez assurer l’achat. Dans ce cas-là, votre marge de manœuvre est limitée. Rendez-vous chez le vendeur avec un argumentaire solide pour expliquer le pourquoi de la légère négociation (en savoir plus sur les méthodes pour conduire une négociation) et espérez que vos doléances soient entendues. Nul doute que dans cette situation, la présence d’un agent immobilier aurait été un plus.

La négociation du prix d’un bien immobilier est une étape clé dans le processus d’acquisition d’un logement.

Le plus souvent, une négociation menée via une agence immobilière a davantage de chances d’aboutir pour la simple et bonne raison que cette dernière connaît le vendeur et la marge de manœuvre possible, chose qui n’est pas le cas pour l’acheteur dans une transaction entre particuliers.

Autre explication à cette tendance, les arguments émis par le professionnel lors d’une négociation via une agence sont mieux entendus par le vendeur que ceux d’un simple particulier.





Inscription

immoBlog

Newsletter

Suivez les news et recevez les newsletters des rubriques qui vous intéresse

s'inscrire
clear