Nos actus

De la Sainte Terre à la Terre Sainte. Carole Coutaz, directrice des agences de Coppet et Nyon

8 mars 2019

Même si l'origine de ce nom reste aujourd'hui encore une énigme, cette région de la Terre Sainte est pourtant bien connue et reconnue pour le charme de ses villages et la beauté de ses paysages.

À 20 minutes en voiture de Genève et son aéroport international ou de Lausanne ou plus rapidement encore grâce aux transports publics très développés, cette région est particulièrement appréciée des hommes et femmes d’affaires voyageant fréquemment.

Elle est également très prisée de par la présence de prestigieuses écoles internationales. Les régions de la Terre-Sainte comme celle de Nyon et de ses environs sont le cadre idéal pour établir sa résidence principale. Les maisons sont élégantes, confortables et soignées. Les rives du lac, également très prisées, avec leur majestueuses propriétés, dont l’architecture de certaines demeures nous font traverser les âges, s’adressent à une clientèle aisée, les prix de vente étant souvent supérieur à CHF 10'000'000.-

Nyon, comme Coppet, sont de charmantes villes ou communes, au passé prestigieux, chargées d’histoires, dominées par leur château respectif. Forteresse romane datant du XIIème siècle, superbement située sur un promontoire dominant le Léman pour Nyon et plus récent, pour celui de Coppet, dont les fondations datent du XIIIème siècle.
Les immeubles anciens bordent les rues et ruelles de ces villes abritant de véritables bijoux, appartements de charme rénovés ou non avec parfois comme surprise une cour intérieure… De tels appartements lors de leur mise en vente ne restent pas plus d’une semaine sur le marché. Appréciés d’abord pour leur situation au cœur de la ville et de ses commodités (proximité de la gare, des bus) ils le sont tout autant pour leur charme et leur rareté. Les prix de tels biens se situent dans la fourchette haute, environ CHF 10'000.- le mètre carré. Certains appartements atteignent, ou se vendent au même prix que celui d’une villa en Terre-Sainte. Cependant, dès que les propriétés nécessitent des travaux de rénovations importants, elles mettent davantage de temps à trouver preneurs. Certains clients ont du mal à se projeter dans les espaces ou appréhendent le suivi des travaux et le montant du budget de rénovation est bien trop souvent supérieur à celui prévu initialement. Même s’il est toujours très difficile de prévoir les tendances du marché, il faut tout de même espérer que les taux hypothécaires restent tels qu’ils le sont. En revanche, la situation de 2011-2013 où les demandes étaient largement supérieures aux offres, faisant ainsi décoller les prix d’environ 20% de plus qu’aujourd’hui, est maintenant derrière nous. 
Nous sommes revenus à un marché, certes cher, mais plus cohérent, avec un peu de choix et surtout des possibilités de négocier.




Inscription

immoBlog

Newsletter

Suivez les news et recevez les newsletters des rubriques qui vous intéresse

s'inscrire
clear