Nos actus

Un paquebot de verre s’implante aux Pâquis

11 février 2016

Immobilier L’ancienne centrale des PTT va être reconvertie. La majorité des appartements sont à vendre.

Le nouvel immeuble de verre bleu s’inscrit dans le changement touchant le quartier. Le chantier démarrera le 4 avril.


Les recours retirés, l’autorisation est en force. Le 4 avril, un grand chantier va démarrer en plein centre des Pâquis. L’ancienne centrale de Swisscom avec ses murs en carreaux sur lesquels s’appuient les prostituées du quartier vit ses derniers jours. Elle sera remplacée par un grand bloc de verre bleu, qui abritera en majorité des appartements à vendre.

Le quartier bouge. L’été dernier, un immeuble de la rue de Berne a été rasé, créant le temps de quelques mois une étonnante respiration dans le quartier. Les murs qui se dressent déjà abriteront un hôtel d’une de ces grandes chaînes aux chambres minuscules et aux prix qui se veulent modiques. Dans le bas du quartier, rue Gevray, un projet immobilier de grand luxe s’est implanté en 2013. Très chers, les appartements peinent à se vendre.

Le nouvel immeuble de verre s’inscrit dans ce changement, comme l’indique sa plaquette de promotion: «Rossi 16, un quartier en mutation». «Nous voulons redorer l’image du quartier, mais sans tomber dans le luxe, indique Jérôme Félicité, de Gérofinance. Nos prix sont en phase avec le marché.»

Du deuxième au sixième étage, les 49 appartements sont à vendre. On y trouve avant tout des quatre et des cinq-pièces. Les quatre-pièces oscillent entre 1 et 1,5 million de francs pour environ 110 m2. Les cinq-pièces entre 1,1 et 1,8 million pour 150 m2. Dans les attiques, on monte en gamme avec un six-pièces culminant à 3,2 millions de francs. «Il offre une très belle vue sur le Jet d’eau et le Mont-Blanc», commente Sandra Vanhalst, responsable de la vente à Gérofinance.

Le prix oscille ainsi entre 7000 et 13 000 francs le mètre carré, sans les attiques. Bien plus bas que de récents projets très luxueux. «Nous ne visons pas une clientèle élitiste, mais des gens qui habitent déjà le quartier, assure la courtière. A quelques jours de l’ouverture de la vente, nous percevons une très forte attente.»

Logements à louer

Le rez-de-chaussée accueillera quelques arcades commerciales. Le premier, lui, offrira 18 appartements. La plupart sont formés d’une pièce d’un seul tenant, étroite et allongée. Officiellement, on appelle ceci des deux-pièces. Les loyers seront bas, soit 3405 francs la pièce par an. Ce qui met le deux-pièces à moins de 600 francs. Soumis à la Loi sur les démolitions (LDTR), ils seront contrôlés durant cinq ans.

Recours

Autorisé il y a deux ans, le projet avait été attaqué par des recours de l’Association pour la défense des travailleuses du sexe (Aspasie) et l’association des habitants des Pâquis (Survap). Motif: le projet allait chasser les prostituées et contribuer à la «gentrification du quartier».

Les recours ont été levés à la suite d’un accord portant justement sur les appartements à louer au tarif LDTR: les 18 appartements représentent une compensation pour des logements perdus, au 16, rue de Fribourg, au profit d’une affectation hôtelière.

«Gentrification»

La gentrification? «Nous pensons que le quartier va muter, comme l’ont fait les Eaux-Vives, commente Xavier Jeanneret, directeur d’Urban Project et pilote de l’opération. Notre projet va redonner de la qualité aux Pâquis. A l’avenir, il y aura peut-être moins de prostituées dans la rue, et les habitants en profiteront. Il faut de la place pour tout le monde. Avec ses arcades ouvertes sur la rue, notre immeuble sera bien plus agréable que l’actuel.»

Le chantier s’annonce complexe. Les étages supérieurs du bâtiment seront rabotés et reconstruits alors que le socle subsistera. La circulation sur les rues alentour sera maintenue. Piloté par Urban Project, le projet sera réalisé par Edifea, des sociétés appartenant notamment à Jérôme Félicité et Claude Berda. Les travaux s’achèveront en été 2018. (TDG)


Télécharger pdf

(Créé: 10.02.2016, 18h56)

Source : http://www.tdg.ch




Inscription

immoBlog

Newsletter

Suivez les news et recevez les newsletters des rubriques qui vous intéresse

s'inscrire
clear